Hyundai Veloster, un (petit) air de déjà vu

Hyundai Veloster

Hyundai Veloster

J’ai essayé la semaine dernière le nouveau petit coupé de Hyundai, le Veloster. Rien à ajouter en matière d’impressions de conduite : je vous invite plutôt à jeter un oeil à mon essai. Non, je voulais juste revenir sur cette architecture originale de coupé à 3 portes asymétriques. J’ai trouvé ça assez génial, et sur le coup je me suis même demandé pourquoi personne n’y avait pensé plus tôt. Ben justement, après avoir fouillé dans ma mémoire un peu rouillée, je me suis rappelé que certains y ont pensé bien avant Hyundai…

Pas besoin de remonter très loin dans le temps : un coupé doté de discrètes portes arrière, affichant ainsi d’étonnantes qualités familiales en dépit d’une sportivité affirmée, cela ne vous rappelle rien ? C’est pourtant récent, et d’ores et déjà collector puisque la production a été récemment stoppée. Je veux bien sûr parler du Mazda RX-8 !

Mazda RX-8 (2003)

Mazda RX-8 (2003)

Vous allez me dire que cela n’a rien à voir, que l’originalité du Veloster réside aussi dans le caractère asymétrique de ses ouvrants. Je ne vous donnerai pas tort, mais vous sortirai alors une autre carte de ma manche. Cette fois-ci, c’est un peu plus ancien (1999-2002), et si ce coupé-là affiche un look d’inspiration asiatique, il a été conçu et fabriqué aux États-Unis. Il est l’un des fruits d’une marque de General Motors qui n’aura pas fait long feu, puisqu’elle est née en 1991 et a été sabrée, crise oblige, en octobre 2010. Vous donnez votre langue au chat ? Il s’agit du coupé Saturn SC2 (totalement inconnu de ce côté-ci de l’Atlantique) :

Saturn SC2 (1999)

Saturn SC2 (1999)

Une porte à droite, deux portes à gauche : cette fois-ci, le rapprochement avec le Hyundai Veloster est plus immédiat ! Mais le Mazda et le Saturn présentent la même caractéristique : sur ces deux coupés « à trop de portes », les portières arrière sont à ouverture inversée (des « portes suicide », comme disent les anciens !), et ne peuvent s’ouvrir qu’après l’ouverture des portières avant. Un peu plus contraignant que la disposition classique de la portière arrière du Veloster, dont les gonds sont boulonnés sur le pied milieu.

Bref, d’autres y ont pensé plus tôt. Mais peut-être pas de façon aussi aboutie que Hyundai avec son Veloster…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *