Discovery Vision : Land Rover présente le 4X4 du futur

Land Rover Discovery Vision Concept

Land Rover Discovery Vision Concept

Lancé il y a dix ans, le Land Rover Discovery 3 était quelque peu resté dans l’ombre des stars de la marque, en particulier de la gamme Range Rover, fortement élargie au cours de la dernière décennie. Mais au salon de New-York, Land Rover présente le concept-car Discovery Vision, un 4X4 bourré de technologie préfigurant le futur Discovery, qui s’annonce comme le plus high-tech des franchisseurs !

On avait failli l’oublier : marginalisé par les dernières nouveautés très « bling » de Land Rover – les Range Rover, Range Rover Sport et Range Rover Evoque – le Discovery se faisait de plus en plus rare sur nos routes. Il faut dire que son positionnement est particulier : cossu mais pas autant qu’un Range, moins spartiate qu’un Defender mais très bon franchisseur, le Discovery est le Land Rover des aventuriers d’aujourd’hui. Hélas, comme chacun sait, l’acheteur de 4X4 est aujourd’hui davantage intéressé par le look, le confort et la modularité que par les capacités en tout-terrain.

Les Land Rover Discovery 1, 2 et 3, et le concept-car Discovery Vision.

Les Land Rover Discovery 1, 2 et 3, et le concept-car Discovery Vision.

Partant de ce constat, Land Rover aurait pu décider de transformer son Discovery en un crossover bon teint, 4X4 dehors, monospace dedans. A en juger par le concept-car Discovery Vision dévoilé au salon de New-York, ce n’est pas vraiment le cas : le futur Discovery (ou plutôt devrais-je dire : « les futurs », puisque, à la manière du Range Rover, il se déclinera en une gamme complète) sera un vrai 4X4, spacieux et confortable mais surtout bourré de technologies innovantes pour faciliter les évolutions en tout-terrain.

Land Rover Discovery Vision Concept

Land Rover Discovery Vision Concept

Déjà, l’habitacle fait le plein d’écrans. Outre les multiples affichages désormais habituels sur tout concept-car qui se respecte, le Discovery Vision adopte une instrumentation sur écran haute définition de 3 millions de pixels, ainsi que des mini-écrans tactiles à technologie OLED (diodes LED organiques) sur le volant destinés à piloter le système d’info-divertissement. En outre, les traditionnels comodos, décidément trop XXe siècle, sont remplacés par des capteurs analysant les mouvements des doigts et des mains : on commande ainsi l’allumage des clignotants ou des phares par de simples gestes « dans le vide ».

Land Rover Discovery Vision Concept

Land Rover Discovery Vision Concept

Mais le Discovery Vision ne s’arrête pas là : on a déjà beaucoup parlé de l’étonnant système de « capot transparent« , qui projette sur le pare-brise les images filmées par des caméras situées à l’avant du véhicule, ce qui permet d’avoir une vision parfaite du terrain.

Le concept (génial) du capot transparent.

Le concept (génial) du capot transparent.

Le concept-car Land Rover y ajoute des vitrages « Smart Glass » intégraux. Il s’agit là de fenêtres capables d’afficher des visuels, à la manière d’un écran d’ordinateur, mais qui conservent leur transparence. Ainsi, les vitres latérales peuvent afficher des informations touristiques (si l’on passe à proximité d’un monument historique, d’un musée ou d’un bon restaurant), ou bien au contraire s’opacifier pour plus d’intimité par mouvement des mains. Quant au toit vitré, il peut afficher un ciel bleu par temps de pluie ou un ciel étoilé pour détendre ses occupants !

"Laser Terrain Scanning"

« Laser Terrain Scanning »

A ces équipements de confort inédits, le Land Rover Discovery Vision ajoute des dispositifs pensés en priorité pour les évolutions en hors piste. La technologie laser y tient une place importante, avec par exemple le « Laser Terrain Scanning », qui emploie des lasers infrarouges pour analyser le parcours et afficher son relief sur l’écran de l’instrumentation. Ce système aide aussi le Terrain Response à adopter le mode le plus adapté aux circonstances.

Le système "Laser Referencing"

Le système « Laser Referencing »

Des lasers également utilisés par le « Wade Aid », qui mesure la profondeur d’un gué avant même que vous n’y ayez posé un pneu, ou encore par le « Laser Referencing », qui projette sur la route des alertes pour les véhicules suiveurs ou des guides lumineux pour faciliter les manœuvres.

Conduire son Disco avec sa tablette c'est possible, avec le "Remote Control Drive" !

Conduire son Disco avec sa tablette c’est possible, avec le « Remote Control Drive » !

Enfin, last but not least, le Land Rover Discovery Vision propose un étonnant système, baptisé « Remote Control Drive », mais dont on est étonné que personne n’y ait pensé plus tôt : grâce à une molette amovible située sur la console centrale ou à une application sur tablette, il est possible de « conduire » son Discovery de l’extérieur à basse vitesse. Idéal pour les franchissements difficiles, les passages de portails ou les manœuvres de stationnement ou d’attelage de remorque !

2 réflexions au sujet de « Discovery Vision : Land Rover présente le 4X4 du futur »

  1. ça a l’ air vraiment génial sur le papier et le design est bien plus guai que les autres modèles.
    si cela sort sur les modèles commercialisés et que la fiabilité est au rendez vous , ça sera pas mal du tout.
    mais j’ ai plutôt entendu de Land Rover, que tout fonctionne mais pas en même temps.(ce ne sont peut être que des rumeurs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *