Les Français et la voiture électrique ? “Non merci !”

Pas faciles à convaincre, les automobilistes français !

Pas faciles à convaincre, les automobilistes français !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français expriment un profond scepticisme à l’égard de la voiture électrique. C’est en tous cas la conclusion que l’on peut tirer d’une étude que vient de publier l’Observatoire Cetelem. On y apprend ainsi que nos concitoyens s’intéressent fort peu au sujet, qu’en toute logique ils rechignent à passer à la voiture électrique, à fortiori si cette transition s’accompagne d’une augmentation, même modique, du prix d’achat. Voilà qui ne va pas rassurer les constructeurs qui se sont jetés corps et âme sur ce nouveau segment !

La voiture électrique, tout le monde en parle… mais le sujet passionne peu les Français : selon l’étude de l’Observatoire Cetelem, qui porte sur 10 pays européens, seuls 54 % d’entre eux déclarent s’y intéresser. C’est le taux le plus faible de l’étude, puisque 60 % des Allemands, 76 % des Italiens et des Espagnols et même… 87 % des Russes et 93 % des Turcs affirment regarder avec intérêt la voiture électrique !

Forcément, les Français sont encore moins nombreux à envisager l’achat d’une auto à électrons : 52 % y sont opposés, un score qui n’est dépassé qu’au Royaume-Uni (60 % des Britanniques n’imaginent pas franchir le pas… l’effet du “bad buzz” de l’émission Top Gear ?). À l’inverse, Italiens, Portugais (70 %), Russes (76 %) et Turcs (82 % !) se déclarent très majoritairement prêts à signer un bon de commande.

Autre mauvaise nouvelle pour les constructeurs : les consommateurs français sont majoritairement (à 57 %) hostiles à l’idée de dépenser plus pour rouler à l’électricité. Et si un petit tiers d’entre eux (31 %) accepte de rallonger la note, c’est à condition que le supplément n’excède pas 10 % du prix total.

Louer ses batteries ? Non plus !

Louer ses batteries ? Non plus !

Au vu de ces chiffres, on pourrait imaginer que Renault a visé juste avec sa formule “Z.E. Box”, qui consiste à vendre la voiture sans batterie, à un prix plus abordable, pour louer ensuite les accumulateurs. Que nenni : 63 % des Européens et 69 % des Français se déclarent opposés à l’idée ! Attachement à la notion de pleine propriété, soupçons d’opacité de telles formules : si l’on en croit l’Observatoire, les raisons d’une telle hostilité ne manquent pas. Cette formule présente pourtant l’avantage de débarrasser le propriétaire des soucis de vieillissement de la batterie, mais bon…

Les automobilistes n’ont pas peur des paradoxes : même s’ils ne se déclarent pas intéressés par la voiture électrique, la plupart des Européens estiment qu’elle représente “la meilleure solution d’avenir pour l’environnement” (à 84 % en moyenne, et 75 % en France). Pour autant, “l’effet Fukushima” est passé par là : 52 % des Européens (54 % des Français) estiment que “la remise en cause du nucléaire remet en question le véhicule électrique”… Après “Nucléaire, non merci”, “Voiture électrique, non merci” ?

Pour la voiture électrique, c'est un sacré coup de pompe !

Pour la voiture électrique, c’est un sacré coup de pompe !

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’étude de l’Observatoire Cetelem.

26 réflexions au sujet de « Les Français et la voiture électrique ? “Non merci !” »

  1. les français sont des veaux disait le général , rien n’a changé .. hélas . il faut l’imposer sans niche surtout et après ils suivront avec docilité .

  2. on peut penser qu’il y aura beaucoup de déçus chez les premiers acheteurs, ce qui ralentira encore le démarrage de la voiture électrique… l’autonomie annoncée sera en effet rarement atteinte.

  3. En 1940/43 certains privilégiés étaient bien contents de pouvoir rouler à l’électrique – “énergie nationale” comme on disait déjà avant guerre. Au final, concernant les VE, on peut affirmer que les progrès, en dépit de ceux de l’électronique et – mais si peu – sur les batteries, n’ont pas même été flagrants depuis … 1902 : il circulait par exemple déjà des véhicules hybrides (dites Auto-Mixtes, ou “pétroléo-électriques”), construites en séries et au catalogue de certains constructeurs. Non pas au nom de l’écologie certes, mais tout simplement pour leur souplesse d’utilisation. Et ce sans plus de limite d’autonomie, qu’une “simple” thermique …
    Bref, et comme à chaque crise, seul le prix du baril fera changer d’avis ces veaux de Français effectivement, qui ne pensent qu’à leur confort individuel, et se f… de l’intérêt général. Voir comme on parle de l’Autolib, qui s’avère être une triple révolution, osée qui plus est par un industriel privé, pas même constructeur d’automobile à la base ! Bien sur, il est vivement “attendu au tournant”, et on ne le ratera pas s’il venait à échouer. Et on fera beaucoup pour, à commencer par lui même, avec une organisation mal pensée et des équipes mal formées.
    “Ma bagnole, Ma femme, Ma pipe” … et “après moi le déluge” !
    Ainsi puis-je même me “payer le luxe d’être contre le nucléaire” … tant que Moi je peux pomper tout le courant que Je veux : mais pas question de restrictions ou de “néga-watt”. Idem pour le pétrole. Les restrictions ? C’est pour les autres vous dis-je, les “vrais pauvres”, trop nombreux et qui polluent la terre.
    Sauf que la réalité est là : et on va se la prendre pleine face. Et il sera trop tard : les Chinois et Indiens sont d’ailleurs déjà sur place, pour le début de la curée …
    J-J

  4. La batterie: c’est trop lourd, trop cher, faut remplacer tous les 2-3 ans, faut recycler.
    En plus: la batterie lithium-ion, tant acclamée par les Goshn-Bolloré, chauffe et prend feu.
    Exit le V.E.
    La solution existe pourtant; elle a été décriée, ridiculisée, incrédulisée, et j’en passe.
    C’est et ce sera la voiture à air comprimé MDI, elle existe, je l’ai conduite!
    Peu chère, à prix égal ou inférieur avec une citadine à essence ou diesel.
    Zéro pollution well-to-wheel, avec la solution de stations-à-air à l’énergie renouvelable.
    Ridiculement économe au jour le jour: presque pas d’entretien, consommation 1€ au cent.
    Cerise: l’air n’est pas soumise aux taxes et impôts-en-tout-genre, tellement chéries par les politiciens de ce monde!
    Mot du fin: la logique finit toujours par l’emporter!

  5. les français sont, après tout, des ‘enfants brûlés’ en ce qui concerne le raquet sur l’automobile: avant c’était la taxe ‘de luxe’ (tva à 33%), puis la vignette ‘pour les vieux’ (qui n’en ont jamais vu la couleur), puis les augmentations abusives des prix de l’essence et la fameuse taxe ‘tip’, puis la tva sur le prix de l’essence (qui n’est d’autre qu’une taxe sur une taxe), dernièrement la privatisation des autoroutes (pour enrichir les copains de sarcozy) avec les augmentations abusives qui ont aussitôt suivis, les radars ‘pour votre sécurité (fauss appelation, devrait en 95% des cas s’appeler: ‘pour remplir les poches de sarco&co’) et voilà que les producteurs automobiles (qui payent moins d’impots qu’ils encaissent des subventions) s’y mettent aussi en nous proposant des produits immatures, avec des performances ridicules et des contraintes peu acceptables (kilometrage par recharge) avec des prix lunatiques. faut ètre réaliste: un nouveau type de véhicule ne doit pas couter plus chèr de ce qu’on a l’habitude et doit avoir à peu près les mêmes performances – surtout en ce moment de crise, fabriqué par les gros (banquiers…) et payé par les petits (pour leur garantir leur gros salaires et boni). en plus on y rajoute des gagets de consommation d’electricité enormes, comme chauffage de siège électrique et autres gadgets électroniques, qui ne servent qu’à augmenter le prix avec l’inconvéniant de rajouter du poids. il nous prennent vraiement pour des c….
    Pour quand un produit fiable, raisonnable, avec un prix acceptable? j’ai l’impression que les producteurs automobiles sont comme les politiciens: ils vivent dans une bulle et nous imposent des produits inadaptés, souvent loin de la réalité et du besoin du client. au moins, ça fait rever… et ça leur remplit les poches!

  6. L’Automobile” moderne ” a étè conçu avec un moteur a explosion “qui selon les marques , nous encahante par “bruitd’echappement ” le ronron furieux du moteur de grosses cylindrées et sympathique et on se passe bien d’auto radio ,aussi avec les années qui passent la France berceau de l’automobile a perdu son Prestige “nous voila au niveau des Micro cars (les prix grimpe ,les voitures retrécicent et les constructeur qui montent leur usines a l’étranger se remplissent les poches ,apparament pas asser? car la nouveaité c’est l’auto electrique “pour reduire la polution Mondial (mais mes chers concitoyens n’oubliez surtout pas que la voix de la Fance dans le monde (ne porte pas )nous sommes qu’un petit village ;comparer au millions sur terre et nous seuls ne pouvons donner l’exemple ,car les autres ne suivent pas ,mais quelques malins veulent se faire du beurre sur le dos des pauvres Automobilstes Francais qui on besoin de leurs Autos pôur aller bosser (eh oui tout la France ne vie pas dans une grande metropole avec tous ces transports public ,alors de grace un peu de comprehansion pour les travailleurs régionaux;, arrettez de nous taxer et surtout de nous prendre pour des GOGOS ;Ps une voiture sans bruit moteur c’est une poussette .salutations.

  7. Le français sont aux contraires cartésiens, et pas influencés par l’eco epizootie.
    Les batteries ne sont pas prêtes, pas fiables, les véhicules sont encore des dérivés de ceux à explosion, châssis trop lourd, infra structures inexistantes ou contraignantes. On n’aurait pu y croire en étant le premier pays nucléaire, mais avec les problèmes à la source, comment croire à la voiture électrique?

    Et les français ne sont pas dupes n’ont plus sur la location des batterie, pied et point liés au fournisseur unique…..

    Des veaux peut être mais pas des boeuf, Michel.

  8. Il va sans doute falloir y passer un jour, clairement.
    Mais en attendant, l’équation n’est pas résolue si le plaisir n’y fait pas une apparition brève.

    Certains automobilistes n’aiment pas conduire et le disent, donc peu leur importe.

    Pour les autres, un voiture de boulot électrique?
    Pourquoi pas, c’est “eco-friendly”, et en plus vous passez pour quelqu’un de responsable (à croire selon certains que c’est la seule manière de l’être…).

    Mais l’Aston Martin électrique, ou la Viper électrique, non merci. 🙂
    Question de plaisir et de principe.

  9. Chaque hiver la production électrique s’avère insuffisante, on doit en acheter à l’étranger… alors si 50 % de nos voitures deviennet électriques, l’insuffisance de consommation sera permanente.
    Le pétrole se raréfie mais l’électricité aussi.
    Donc la solution électrique n’est pas une solution d’avenir pour nos déplacements.

  10. pour rejoindre MPB Adrianssen.. c’est vrai, je me souviens avoir lu que son concepteur ( français) a eu un paquet de problèmes avec le fisc. Une pression, du chantage, pour que son moteur ne voit pas le jour.. Mais est ce que TATA ( Inde) n’a pas racheter son brevet pour produire de véritable voiture low cost ? Evidemment, cela n’arrange pas grand monde, je veux dire, dans le monde du fisc et de l’Energie.. pas facile à taxer..motorisation facilement mise en place, trop vite en plus.. Pas moyen de réagir vite pour bien taxer l’utilisateur.

  11. Franchement c’est juste bon pour les grandes villes ce truc là, autonomie réduite et prix excessif font qu’il n’y ait aucun intérêt à avoir une voiture électrique, et puis surtout en terme de pollution, le recyclage des batteries coute très cher, c’est à dire après augmentation des taxes pour les déchetteries et répercussion dans nos poches……Je vois pas où est l’économie d’énergie et l’avantage sur le climat si des centrales de recyclage doivent polluer plus pour les détruire, autant rester comme on est avec le pétrole, qui à au moins 1 avantage, le gaz carbonique pour les plantes…..Par contre il y a des moteurs fonctionnent avec des énergies naturelles tel que le colza et même à l’eau, ce qui se passe c’est que si on coupe le pétrole, demain on a une révolution mondiale, tous les gens ont le droit de travailler et manger, si on leur coupe leur unique ressource, ils viendront chercher ici ce dont ils ont besoin…..Bref c’est pas simple et c’est pas l’électricitée qui va nous sauver bien au contraire!!

  12. Bravo Max ! le seul a aborder le sujet du ” plaisir ” de piloter une auto digne de ce nom avec un vrai ” son ” et des sensations ; arretez de gober ces conneries et de culpabiliser les gens avec cette fausse ecologie a la mie de pain , quel pourcentage de pollution reelle , les voitures particulieres des Francais representent par rapport a la ” vraie pollution industrielle et chimique mondialle , ne parlons pas du trafic de camions de plus en plus dense et dangereux ; bref arretez de nous prendre pour des idiots…Pour ma part ” egoistement ” je ne suis pas pres de lacher mon V8 essence , evidemment ; pour une saloperie electrique ou au jus de betterave completement ridicule et surtout non justifiée ; je me demande meme , comment peut on aujourd’hui serieusement cautionner cette enorme escroquerie ?!!!

  13. j’ai essayé 1 auris toyota hybride roues 17 “,pas de bruit, c’est la voiture qui avance et on freine,le
    moteur elec mouline quand on tire les chevaux,quand j’ai demandé le coût de la batterie,no comment.
    peut-on savoir le prix des batteries? l’état me fait cadeau de 2000e avec mon pognon et la carte grise
    fait 2 e, hybridons-nous et on deviendras meilleur pour voter………………

  14. Bien sur enrichir l’Arabie Saoudite et beaucoup mieux !
    Surtout qu’ils sont des gros client pour acheter des produits francais ! LV Hermes etc…
    L’air n’est plus respirable, mais quel fantastique bruit le moteur a combustion fait; je n’en dort pas
    comme plusieur millons de Francais.
    En bon francais rester comme vous etes …

  15. Les automobilistes ne regardent t-il pas derrière eux la fumée qui sort de la voiture ? “On s’en fou, sa part derrière, et nous on va devant ! “. Suis je le seul à me dire que relâcher du gaz dans le pot d’échappement des voitures, et surtout en ville, est une aberration ? On vit dans un endroit où se mêle pollution de l’air et pollution sonore, et tout le monde est content, sérieux ?
    On s’est habitué au pire les gars.
    Alors oui, on ne peux pas faire 500 km par jour mais que 150km. Oui il faudra prendre le train pour aller en vacances. Oui sa peux faire peur. Mais avec la voiture électrique on roule sans dire “merde” à l’autre.

  16. on nous parle de voiture electrique comme voiture ecolo?…ça me fait rire jaune…il faut surmement rappeler que les batterie sont une catastrophe ecologique a produire…et j’ ose pas penser au retraitement…Ce sont des milliers d” hectares de terres preservée jusque là qui sont dans la ligne de mire des constructeur pour aspirer toutes nos ressources… donc pour moi, pour le moment, avec cette technologie, c’ est non…

  17. Bonjour,

    @LPB Adriaenssen et @rouetm : ah, le moteur à air comprimé de Guy Nègre ! Je n’ai pas suivi le dossier de très près, mais voici (presque) dix ans, je bossais à la rédaction d’un magazine mensuel automobile bien connu. Je me souviens que les essayeurs avaient alors insisté pour pouvoir essayer la voiture de Guy Nègre, mais ce n’était pas possible : “la voiture n’est pas prête”… alors qu’il bossait déjà dessus depuis pas mal d’années. LPB Adriaenssen, vous avez donc eu le privilège d’en prendre le volant !

    À ma connaissance, MDI (la boîte de Guy Nègre) n’a encore jamais produit de voiture en série, et les nombreux contrats (Tata, KLM) sont en attente. L’enfumage n’est pas forcément où on le croit ! 😉

  18. Rouler en véhicule electrique , rechargé bientot par une production electrique d’origine fuel ou charbon avec l’abandon du nucléaire , il faut etre malade !

  19. Depuis Göebels, la « propagandastaffel » a fait des émules et on peut faire gober n’importe quoi aux millions de « veaux » que sont les « citoyens » de beaucoup de pays occidentaux !
    La voiture électrique (dont 4 milliards de Chinois et d’Indiens n’ont rien à faire) est une toute petite partie de ce qu’on nous fait gober ou gaver tous les jours pour être dans le politiquement correct :

    La voiture électrique, propulsatoire sans joie, NON MERCI !

  20. Ping : N’enterrons pas le moteur thermique ! sur le blog Motorlegend Motorshift

  21. Moi je veux bien que l’on trouve des défauts aux véhicules sans émissions!
    Mais j’attends vos argument justifiant les rejet d’oxyde d’azote (gaz jaune-brun) , de particules fines non filtrées, et d’ozone (gaz bleu) en ville, sous nos nez ? Vous savez, ces mêmes gaz qui causent asthme et bronchiolites chez les enfants, décès et pathologies cardio respiratoires chez les adultes, et qui coutent des milliards d’euros à la collectivité ?
    En ce qui concerne les dégats écologiques liés à l’extraction du lithium, je suis tout à fait d’accord avec vous, un point! A moi de vous évoquer l’extraction du pétrole ! Vous pensez comme moi aux conflits autour de l’or noir, aux fuites de pétrole dans les océans, aux fuites de capitaux vers les magnas du pétrole, non ?

  22. Je poursuis ici : les batteries au lithium (les mêmes que ceux de nos portables!) ont la possibilité d’être recyclés, contrairement au pétrole consommé pour la mobilité (dommage car il est bien utile dans de nombreux autres domaines).

    Un dernier point : connaissez vous le “smart grid” ? En gros c’est un système qui permet aux voitures électriques de pomper leur énergie dans le réseau électrique en dehors des pics de consommation. La batterie se recharge aux heures creuses, c’est à dire lorsque le courant est inutilisé. Dans ce shéma, pas de nouvelles centrales à ouvrir pour la consommation de ces voitures (de l’ordre de l’équivalent d’un gros frigo, à l’année).
    Il existe un autre avantage : la batterie peux redonner du courant au réseau lors de ces fameux pics de consommation, afin d’alléger le travail des centrales thermiques d’appoint. C’est très utile par exemple pour le stockage de l’énergie produite par les éoliennes, qui fournissent des kWh en trop la nuit.

  23. @ clément: Ce qui signifie que la voiture ne se recharge qu’en heure creuse? mais comment est-ce possible, notamment si vous voulez la recharger en plein pic pour un besoin urgent?
    je ne comprends pas très bien le fonctionnement de cette batterie…

  24. Clément @Electricité
    En fait il faut installer une borne de recharge intelligente chez soi (la wall box). Si il n’y’a pas d’urgence, la borne fournira tranquillement le courant en période d’heure creuse à votre voiture (exemple : la nuit). En cas d’urgence la recharge se fait immédiatement, et donc parfois en plein pic de consommation, puisque là il n’y a pas de marge de manoeuvre possible. Le but final est d’optimiser le moment de la charge!
    De plus, il est maintenant possible de décharger l’électricité de sa voiture vers le réseau. L’électricité des heures creuses est utilisées pendant les pics.
    C’est un système génialissime car il lisse la demande et la production d’électricité ! Cela soulage grandement les centrales et fait gagner une quantité d’énergie colossale.
    Et donc la voiture électrique a son petit rôle dans tout ca !

  25. Ping : Chevrolet Volt/Opel Ampera : les incomprises ? sur le blog Motorlegend Motorshift

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *