Tour du monde des pistes d’essais secrètes

Votre prochaine voiture roule déjà sur ces circuits éloignés de tout… et surtout des regards indiscrets ! Au fil des années, les constructeurs automobiles du monde entier ont déployé d’impressionnantes infrastructures aux quatre coins du globe afin de tester la résistance de leurs créations au chaud, au froid, à l’humidité, à la sécheresse… ou tout simplement pour mettre au point les trains roulants et éprouver les mécaniques. Ces installations sont longtemps restées ultra-secrètes, mais aujourd’hui n’importe quel quidam peut les visiter (de loin) grâce à Google Maps. C’est parti pour un tour du monde de ces zones interdites !

Autodrome de Montlhéry

Autodrome de Linas-Montlhéry

On commence en France avec le célèbre autodrome de Linas-Montlhéry… que je connais bien ! Son anneau de vitesse a été inauguré en 1924, et un circuit routier plutôt technique lui a été adjoint l’année suivante. Malgré sa relative vétusté et le mauvais état de certaines pistes, Montlhéry reste encore largement utilisé par les équipementiers automobiles et les constructeurs français : il n’est pas rare d’y surprendre un modèle sur le point d’être commercialisé ou une technologie inédite en cours de peaufinage ! Les constructeurs français disposent également de centres d’essais : Renault à Aubevoye (Eure) et Lardy (Essonne), PSA à Belchamp, près de Sochaux (Doubs). Voir sur Google Maps.

Miramas, France (BMW)

Piste BMW à Miramas

Piste BMW à Miramas

Les constructeurs tricolores ne sont pas les seuls à avoir installé leurs centres d’essais en France : BMW a racheté en 1986 le circuit de Miramas, qui hébergea le Grand-Prix de France en… 1926. Les infrastructures ont largement évolué depuis, et le site compte plus de 52 kilomètres de pistes en tout genre. Les ingénieurs allemands apprécient le climat très favorable (2 jours de neige et 20 jours de pluie en moyenne par an), ainsi que la proximité du Mont Ventoux qui permet des tests en conditions réelles. Le circuit possède même une réplique exacte du Karussell, le mythique virage du Nuerburgring ! Voir sur Google Maps.

Ehra-Lessien, Allemagne (Groupe Volkswagen)

Piste Volkswagen à Ehra-Lessien, Allemagne

Piste Volkswagen à Ehra-Lessien, Allemagne

Rien n’était trop beau pour Volkswagen : durant la Guerre Froide, le groupe allemand fit construire une immense piste d’essais à Ehra-Lessien, près de la frontière avec la RDA. Une localisation très avantageuse, puisque la zone était interdite de survol, ce qui évitait que des regards trop indiscrets ne surprennent quelque prototype ultra-secret ! Les infrastructures comportent près de 100 km de pistes variées, mais la plus impressionnante est la piste de vitesse, dotée d’une ligne droite de… 9 km. Une ligne droite si longue qu’un observateur situé à l’une de ses extrémités ne peut pas voir l’autre bout… à cause de la rotondité de la Terre ! C’est dans ce lieu hors normes que la Bugatti Veyron a établi ses records de vitesse, à plus de 400 km/h. Voir sur Google Maps.

Arjeplog, Suède

Arjeplog, Suède

Arjeplog, Suède

Pendant l’hiver boréal (c’est à dire… six mois de l’année !), Arjeplog devient la capitale mondiale des essais “grand froid” : tous les constructeurs se retrouvent dans ce village situé à quelques kilomètres du cercle polaire, et installent leurs équipements sur le petit circuit du coin… ou en tracent d’autres sur les immenses lacs gelés des environs. Vous avez vu la vidéo d’une Aston Martin en drift dans un nuage de poudreuse ? C’était sûrement filmé à Arjeplog ! Voir sur Google Maps.

Dearborn, États-Unis (Ford)

Piste Ford à Dearborn, Michigan

Piste Ford à Dearborn, Michigan

À l’origine, il y a un aéroport commercial, créé à l’initiative d’Henry Ford en 1924. C’est la première plateforme aérienne moderne, avec pistes en dur et lignes régulières. En 1938, une première piste d’essais pour véhicules est installée à la périphérie de l’aéroport, avant que le trafic aérien ne soit redirigé vers l’aéroport de Detroit, en 1947. L’aéroport Ford devient alors le principal centre d’essais du constructeur américain, qui le rénove entièrement en 2005-2006. Ford possède un autre circuit à Romeo, Michigan. Voir sur  Google Maps.

Pofadder, Afrique du Sud

Piste de Pofadder, Afrique du Sud

Piste de Pofadder, Afrique du Sud

C’est peut-être la plus étonnante des pistes d’essais. Située dans une zone interdite de survol, près de la frontière avec la Namibie, le circuit de Pofadder est notamment utilisé par Audi pour ses tests “chauds”. Les deux lignes droites dépassent les 4 kilomètres. Voir sur Google Maps.

Cliquez ci-dessous pour visualiser d’autres circuits d’essais méconnus.

Une réflexion au sujet de « Tour du monde des pistes d’essais secrètes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *