Des voitures à 2 L/100 km ? Oui… mais pas pour tout le monde !

Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault

Les annonces faites par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Paris lors de la conférence environnementale du week-end dernier ont fait couler beaucoup d’encre. Le chef du gouvernement s’est en effet livré à un véritable inventaire à la Prévert de mesures écologiques que les autorités entendent mettre à l’œuvre au cours des prochains mois. Parmi celles-ci, c’est sans doute celle sur l’automobile qui a le plus fait parler d’elle : Ayrault a fixé aux constructeurs automobiles un objectif de 2 litres aux 100 km dans les dix ans ! Réaliste ? Bien sûr… à condition que l’automobiliste y mette le prix !

Les hommes politiques cultivent les symboles et aiment les chiffres… surtout lorsqu’ils sont simples à appréhender. Pour l’automobiliste lambda, dont le budget carburant n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années, l’annonce d’une voiture à “deux litres aux cent” sonne comme la promesse d’un nouvel éden. Mission accomplie : l’effet d’annonce au 20 Heures fonctionne à plein. Mais que cache cette belle annonce ?

D’abord, rappelons que Jean-Marc Ayrault n’est pas le premier homme politique à se pencher sur le sujet, loin s’en faut. Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, la Commission Européenne a déjà fixé le cap, par le biais d’un accord obtenu au forceps avec les constructeurs automobiles : en 2020, les émissions moyennes des véhicules vendus dans l’Union ne devront pas excéder 95 g/km (soit 4 l/100 km pour un moteur essence, et 3,6 l/100 km pour un diesel), sous peine de fortes amendes pour les groupes qui seraient en excès.

Guillaume Faury, patron de la R&D chez PSA

Guillaume Faury, patron de la R&D chez PSA

L’annonce du Premier ministre a suscité l’émoi chez les constructeurs français. PSA, déjà en situation difficile, s’est senti obligé de répliquer, par la voix de son directeur Recherche et développement, Guillaume Faury :  “Ce challenge technologique est probablement réalisable”, estime-il dans une interview au Parisien, “mais de là à avoir des solutions économiquement accessibles pour tout le monde, cela paraît difficile.” Chez Renault, on s’est borné à rappeler que l’on commercialisait déjà des voitures à… zéro litre aux cent : la gamme électrique Renault Z.E. !

Renault Zoe, la voiture à... zéro litre aux cent !

Renault Zoe, la voiture à… zéro litre aux cent !

Si les constructeurs français se sentent peu à l’aise avec le sujet, c’est qu’ils sont un peu à la bourre dans le domaine. En effet – et attention Monsieur Ayrault, c’est un scoop ! – la voiture à 2 l/100 km… existe déjà. Toyota propose ainsi sa Prius Rechargeable (2,1 L/100 km et 49 g/km), tandis que la Chevrolet Volt et sa cousine l’Opel Ampera descendent déjà à… 1,2 l/100 km en cycle mixte (27 g/km) ! Quelqu’un a le 06 de Jean-Marc Ayrault ? Il est cependant vrai que si PSA planche également sur des modèles hybrides rechargeables, sa technologie “made in France” est encore loin d’être prête.

Chevrolet Volt, version "discount"... à 43 500 € !

Chevrolet Volt, version “discount”… à 43 500 € !

Et puis il reste un dernier (petit) problème : ces modèles ultrasobres sont bourrés de technologie, et coûtent au bas mot 37 000 € prix catalogue ! Et même vendue 43 500 €, la Chevrolet Volt n’est pas rentable, si l’on en croit une estimation publiée récemment par Reuters, selon laquelle General Motors perdrait… 49 000 dollars sur chaque modèle vendu ! La voiture “économique-à-deux-litres-aux-cent-de-Monsieur-Ayrault” restera donc pour un bon moment l’apanage… d’une clientèle aisée. Paradoxe ?

22 réflexions au sujet de « Des voitures à 2 L/100 km ? Oui… mais pas pour tout le monde ! »

  1. Encore gagne petit……..
    Et cela veut diriger un pays !!!!

    Fin des années 70, une marque sportive célèbre en réponse aux “politico-écologistes” un modèle qui consommait que 5l/100 km…..
    Les consortiums pétroliers ont fait le reste……
    Techniquement nous pouvons produire des véhicules à très très faible consommation (voire même véhicule quasi 100% autonome) MAIS faut-il y avoir une réelle volonté de POLITIQUE pour le bien de ses concitoyens…….

    “Pour mémoire, la Porsche 918 Spyder qui est composée dune motorisation hybride développant 770 ch (vous avez bien lu) pour une consommation moyenne de 3,0 l/100km. Elle sera proposée à la vente début 2013.
    Donc avec 50-100CV, on peut encore consommer nettement moins

    A tous ces gens qui ne réfléchissent jamais ou qui ne voient que leur propre intérêt plutôt que celui d’un peuple………

  2. Sans compter que bourrés de technologie, ces véhicules risquent de subir des pannes couteuses.

    Que dire de la Prius, dont le bilan écologique est le pire au monde selon des études récetes, encore bien pire que le Hummer, si l’on considère la production des pièces et leur recyclage.

  3. Peugeot..suite à mes transactions outre Atlantique avec cette marque, leur comportement typiquement arrogant français**je n’y crois pas, ne roulerai jamais en peugeot

  4. Effectivement, à ce jour, seule la Chevrolet VOLT et son alter ego, l’Opel AMPERA sont véritablement novatrices et autonomes en matière d’hybridation. Mais effectivement, elles sont très chères. Pionnières, elles vont être suivies par beaucoup d’autres, mais quand ? Une fois encore, c’est la volonté politique des Etats qui décidera-ou non-du développement de ces modèles intelligents. Question qui fache: Et si on augmentait réellement le prix du gazole-nocif pour notre santé-, tout en baissant le 95-et pas seulement l’E 10, trop élitiste et corrosif, de manière à financer en partie l’essor des vraies hybrides, comme la VOLT ? J’entends déjà le lobby des Transporteurs: “Pas touche à mon gasoualle” !
    Oui, mais bon… Renaud SIRY

  5. Je crois qu’il y en a qui comprennent pas que il n’y a pas que le petrole dont il va manquer mais aussi ce qu’il faut pour faire les batteries.
    Bref ils est impossible de remplacer le parc automobile par des voitures electriques.

    1:les batteries a fabriquer utiliseraient bien trop de ressources en metaux bien rares.
    2:l’electricite necessaire a la recharge de ces batteries ne pourra pas etre fournie autrement qu’en mettant d’autres centrales nucleaires en route….hors on n’en prends pas le chemin.

    Bref tout ca c’est du vent….(et la porshe ne fera pas 3 litres au cent en utilisation normale faut pas rever…deja que la conso des hybrides est loin de la theorie…)

  6. Oui, comme par exemple Peugeot qui est, ce qu’est la Chine au monde , pour copier les modèles allemands sans pouvoir atteindre le seuil de qualité, de fiabilité…..

  7. Bonjour!
    Il faut arrêter de se faire leurrer. Si les politiques voulaient réellement un Terre “propre”, sans pollution automobile, il faut commencer par éliminer simplement les véhicules Diesel. Un grand pas en avant! Le Diesel est LE carburant automobile le plus polluant.

    Car si on parle de CO2 qui est un merveilleux cheval de bataille pour une taxation-punition facile des “pollueurs”, on ne parle absolument pas des autres molécules dont certaines bien plus nocives pour l’Homme et son environnement.

    Prenez l’exemple de la Belgique ou le conducteur soucieux de l’environnement, qui installera à ses frais une carburation GPL, carburation courante la moins polluante du parc automobile depuis une vingtaine d’années, se verra taxer gracieusement chaque année d’un supplément d’impôt, tout simplement parce qu’il “gagne de l’argent.

    Une l’investissement dans une installation GPL est toute aussi rentable qu’une installation photovoltaïque sur un bâtiment. (Là on est pas encore taxé, mais cela ne tardera pas non plus…)

    Pour l’état, celui qui fait l’effort d’investir, va donc gagner de l’argent, donc il sera taxé! Qu’il fasse un effort ou non…

    Imaginez également que demain, nos voitures consomment 2L/100; Que va-t-il se passer? Les ventes de carburants diminuent déjà, les chiffres d’affaires des lobby’s pétroliers baissent inévitablement, mais comme dans tout commerce mondial, les “actionnaires” ne voient pas du bon oeil, la réduction de leurs bénéfices. CQFD => Le prix du carburant continuera d’augmenter, comme il le fait depuis que l’on recherche des solutions pour consommer moins, ou utiliser moins ses véhicules.

    Il n’y a aucune solution qui n’aie pas droit dans le mur. Cette escalade est présente depuis les années ’70 et ne s’arrêtera que le jour ou le peuple n’aura plus un sou pour se déplacer. Et alors, me direz vous?

    Nous finirons alors dans un monde imaginé par le créateur du film “Mad Max”, et comme pour tout le commerce mondial basé sur les mêmes principes du “toujours plus de bénéfices”, arriveront à planter la Vie des Hommes, car nous savons déjà que nous allons droit dans le mur.

    Pressez encore un peu le citron, messieurs, nous sommes déjà au pied du mur.
    Lorsque le peuple aura vraiment faim, il sera dans la rue, l’économie mondiale se cassera la figure, et ceux qui auront amassé des millions de $, pourront tâter le goût pâteux d’un billet de banque lorsqu’ils en auront peine à manger… car ils ne pourront plus rien en faire d’autre sinon les brûler!

  8. Les progrès réalisés en terme de motorisation ces dernières années rendent possible ceci, avec une BX diesel de 65ch, 1t en 1986 je consommais 6.5l/100, avec une 330D de 231ch, 1t5 en 2006 je consommais… 6.5l/100.
    Par contre en terme de confort (acoustique notamment), de tenue de route et surtout de sécurité il n’y a pas de comparaison possible.
    Donc, je pense que l’on pourrait approcher les 2l sans forcément arriver à des tarifs exorbitants sans multiplier les solutions technologique coûteuse mais à condition de sacrifier confort et sécurité.

  9. Zeb,

    Mais qui peut accepter de sacrifier confort et sécurité ??? Encore un fois, il est pour le moins léger de fixer pour dans 10 ans un objectif de 2 l / 100 km alors qu’aujourd’hui aucune voiture n’arrive à 4 l / 100 km en conditions réelles d’utilisation !

  10. Oui tout à fait d’accord Saviem.
    Ma remarque était un tantinet provocatrice justement.
    Et c’est juste pour insister sur le fait que c’est tout à faisable aujourd’hui, soit avec un tarif élevé soit avec des conditions de confort et de sécurité au rabais.

  11. Bonjour à tous
    je lis bcp de bon sens ds ce blog …
    je suis expert auto (et Conseil dans une gde ste d’Ass).
    Effectivement pour assurer la mobilité, il faut du petrole / des mineraux / de la puissance électrique majeure (nucleaire ?!?)
    Du pétrole y en a plus ou si peu qu il faut filtrer du sable bitumeux ou creuser le plancher marin à plus de 6000 mètres … “la messe est dite !”
    Des minéraux rares … ils sont rares lol … principalement en Chine ou peut etre en France … dans le parc maritime mondial de la France à … 6000 mètres “idem … la messe est dite !”
    De l’electricité … certains veulent nous emmener vers la décroissance énergétique … utopiste … tous les peuples se développent et reclament de l energie … et la conversion “tout electrique” exigera … de l electricité.
    booom GAME OVER
    bon …. pour être plus “optimiste” escomptons que l innovation nous donnera des compromis et que les politiques deviendront plus réalistes face aux “murs” qui se dressent …
    Ainsi à mon sens, le pétrole, c est fini pour l auto et c est trop précieux pour etre gaspillé (ce qu il en reste !) dans un moteur !!! (cf usages industriels du petrole)
    Les mineraux … çà va être dur (cf sciences & vie mai 2012 n°1136, réserves : antimoine 11 ans, cuivre 36 a, or & zinc 20 ans, indium 17 ans …) les nanotechnologies vont nous aider mais il faut aussi faire des choix à rendement optimal.
    Ainsi, le meilleur rendement, le moindre gaspillage pour se déplacer et la solution la plus simple (exit les usines à gaz de mariage impossible d hybride de chèvre & choux …) … çà semble être : Le moteur électrique et une petite batterie rechargée par un moteur thermique à régime constant au couple maximum apparaissent comme étant le seul vrai compromis … mais cher !
    La mobilité va donc devenir un luxe, d’où les projets de velib / bus / tram / etc à vitesse gd V … et les projets spatiaux … MARS … météorites … pour espérer trouver de nouveaux métaux ou retrouver nos métaux gaspillés …
    J’ai 40 ans (je regrette les années 205 GTI lol) mais à présent je “teste” les vélos électriques ainsi que l’OPEL AMPERA … et on a finalement peu de choix … et mieux vaut un mauvais compromis qu’un ideal impossible :))))
    j ai bien lu la remarque concernant les LOA … oui je crois que les financeurs restent frileux, le risque majeur est probablement une rapide obsolence technologique mais les nouveaux produits resteront chers … donc si vous faites un bon choix, ce vehicule gardera une valeur de revente … la solution est peut etre donc la LOA vous vendez votre berline, faites un gros apport et au terme de 36 mois vous rachetez l option d achat à 10k€ … là soit vous gardez soit vous revendez … 20 ke au moins … “j’espère” lol … je souhaite … mais même moi je ne suis que dans l’estimation lol j espère dans notre échange réciproque enrichir ma propre réflexion …. à vous !

  12. Thierry,

    Je pense qu’effectivement la solution groupe électrogène + moteur électrique est une voie intéressante. c’est ce que l’on fait sur les bateaux avec le “diesel – électrique “. Ce qui est certain, c’est que mettre 300 kg de batteries dans une voiture est un non sens. Même un Twizy approche déjà les 100 kg de batteries !

  13. L’idéal le moins polluant serait alors une génératrice au gaz pour charger des batteries Li-Ion.
    Mais toute solution technologique sera de plus en plus coûteuse, donc impossible à mettre en oeuvre pour tout le monde.

  14. exact saviem, ce qui prouve que les meilleures idées sont les plus simples et que ceux qui imaginent des usines à gaz pour marier du thermique mazout à couple variable avec de l electrique à couple fort constant et immédiat le tout avec qques kilos de batterie … ce sont des boulets … lol … et je ne parie pas sur la valeur de reprise … des hybrid mazout … et encore une fois, la future guerre industrielle est déjà perdue pour les français … par contre la solution allemande, et commune (futur standard ?!?) semble pertinente car manifestement simple “solution groupe électrogène + moteur électrique” et “petite” batterie … “pourtant facile de ne pas se tromper” … disait le numéro un ou deux mondial actuel …
    C’est pour celà que je vais peut etre glisser vers un choix Ampera, “résigné” … mais “reflechi” lol … les Audi S3 ou Golf R32 n’étant plus adaptées au 21è siècle, … snif

  15. saviem..mon message est tres direct, pour des raisons personelles je ne voudrai élaborer
    **en +un ami a développé la fameuse voitrure au moteur qui fonctionne, à l’air comprimé, les
    Grands nous ont fait des promesses “d’ivrognes”
    cela fait des décennies que notre systeme à air comprimé, est observé, cela ne les interesse pas
    de voir notre systeme sur le marché
    une administraiton avait signé un accord..pour la poste, & bien autres utilisations, immaginez une citadine avec un réservoir d’air comprimé, l’air qui est admis, dans le moteur, ressort + propre, que
    l’air ambiant que l’on respire
    cet accord a été annulé par l’offre de peugeot avec sa voiture électrique
    vous vous rendez vous compte des couts , contraintes, etc…afin d’avoir une voiture 100% électrique, matériaux tres chers……..palabres palabres qui font couler de l’encre & consommer du papier une fois de +

  16. En attendant que les coûts baissent pour les systèmes hybrides efficaces, il faut se rendre compte que le gaz reste l’alternative transitoire la moins coûteuse à mettre en oeuvre.

    Et ce n’est pas les coups d’essais qui manquent, mais pourquoi pas de suivi sur les marchés?

    Dans les années 70, les aéroports de Paris utilisaient pour leurs véhicules de service, des Citroen Acadiane équipées au LPG.
    Depuis quelques années certains bus de ligne roulent au GNV sans aucun souci.
    M.A.N. à développé un moteur pour camions au LPG et au GNV fin des années ’80.

    D’autre part, on arrête pas les inventions et développements avec de petits budgets car les états ne laissent pas de place pour ces initiatives techniques.

    En Inde, ils ont développé ce moteur à l’air comprimé à moindre coût et accessible au grand public d’ici peu (Là bas!). Chiche qu’un’ homologation sera refusée à cette initiative dans nos cher pays européens, pour des sombres raisons purement techniques qui seront des excuses bidon?

  17. Il y a un hic dans tout çà?

    Les uns parlent voiture, vitesse, consommation, investissement, rentabilité, pollution,les autres parlent déplacement.

    85 % des déplacements font moins de 20 km à une moyenne de 35 kmh ( 17 kmh en ville).

    Si nous optons pour des véhicules correspondant à nos besoins courants, le véhicule minimal, sécuritaire, confortable sur des trajets de 40 mn, soit un deux/ trois places de 500kg, les 2 litres au cent sont facilement atteignables pour un prix modique. Pour l’exceptionnel (les 15% de déplacement restants ) il faudra louer ou partager. Entre nous, louer, serait en plus l’occasion d’essayer toutes sortes de plaisirs automobiles.

    Mais pour tout çà, il faut changer de logiciel…. et imaginer autrement la bagnole idéale.
    Est-ce que les politiques peuvent l’imaginer?

    • @Gorrekear : Gordon Murray a déjà fait la voiture de vos rêves, et j’en ai parlé dans un récent billet. Mais même avec 575 kilos et un moteur de 61 ch, sa T25 crache quand même 86 g/km de CO2… soit encore 3,7 l/100 km. Pour descendre en dessous, il faudra de l’hybride.

      @stratochris : concevoir une voiture dimensionnée pour 130 km/h maxi ? Facile : imaginez une compacte de 60 chevaux. Bonjour le danger public sur autoroute, à la moindre côte ! En effet, sauf rupture techno (fibre de carbone et autres matériaux ultralégers mais souvent coûteux), impossible de réduire notablement le poids à sécurité passive équivalente. Et personne, je dis bien personne, n’est prêt à revenir sur cette sécurité passive. Signeriez vous un bon de commande pour une voiture “light” à 2 étoiles Euro-NCAP ?

  18. Tout à fait d’accord avec Gorrekear. Les véhicules doivent maigrir et être conçu non pas en terme d’image mais des nécessités de la vie quotidienne.
    Ma voiture à une vitesse de pointe de 170 km/h, un chassis, des freins et un moteur en conséquences. Je ne roule jamais qu’à 110, c’est à dire 60 km/h inutiles. Je n’utilise pas la moitié des accessoires inclus.
    Arrêtons de nous faire croire qu’il est possible de maigrir en continuant de manger tout ce que l’on veut. En d’autre terme, si nous voulons une voiture à 2l/100 à faible coût, nous devons changer nos habitudes, réduire nos prétentions et accepter de rouler dans des véhicules plus léger, moins performants… et ils seront aussi sûrs… à la conditions que l’on empêche de mettre sur nos routes des engins de 2.5t et de 300cv qui se comportent comme de véritables chars d’assaut. Max Mosley , président de la FIA, avait proposé il y a quelques années de limiter le poids des véhicules en fonction du nombre de personnes transportées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que peu de constructeurs l’ont entendu. Au lieu de ça, la 911 a pris 50% de poids supplémentaire en 40 ans, la Golf a pratiquement doublé , la 206 est plus lourde que la 404, une petite voiture actuelle dépasse allégrement la tonne…. Et ce n’est pas simplement une question de sécurité. Elle a bon dos, la sécurité. A l’heure actuelle, c’est encore le course à la puissance et à la taille qui domine. Les voitures doivent être aussi confortable qu’un salon, aussi performante qu’une voiture de course et aussi insonorisée qu’un studio d’enregistrement, tout en offrant des sensations orgasmiques. Cela fait beaucoup, non?! Tout ça pour se rendre d’un point A à un point B.
    En tant que consommateur, j’avoue ne plus me retrouver dans ce que les constructeurs automobiles proposent. Leurs services R&D ne vont pas dans la bonne direction alors qu’ils ont les cerveaux pour le faire. Faut juste les orienter dans le bon sens. Manque de courage? De clairvoyance? Dans tout les cas, quel gâchis!
    Un ex-passionné… qui a grandi.
    Formateur en éco-conduite.

  19. Ping : Peugeot 208 HYbrid FE : la voiture à 2 L/100 km est déjà là ! sur le blog Motorlegend Motorshift

Répondre à berruet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *