Les biocarburants n’ont pas dit leur dernier mot

(photo CC Flickr/Rosewoman)

(photo CC Flickr/Rosewoman)

Les biocarburants ont longtemps eu le vent en poupe. Promus sous la forme du bioéthanol E85 par le rapport Prost, poussés par les pétroliers sous la forme du sans plomb 95 E10, ils étaient annoncés comme la solution idéale pour réduire les émissions de CO2 des voitures particulières. Mais les groupements écologistes n’ont pas tardé à dénoncer ses travers : utilisation de pesticides, déforestation, compétition avec les cultures alimentaires. Au point de préférer les désigner en tant que “agrocarburants”, leur refusant l’étiquette “bio”. Cependant, d’autres pistes sont à l’étude pour produire des biocarburants de façon plus efficace…

Continuer la lecture

Les constructeurs français misent sur les composites

Fibre de carbone

Fibre de carbone

En matière d’innovation, les constructeurs tricolores ont souvent mauvaise presse. On les fustige régulièrement pour leur politique du “tout diesel”, pour leur retard en matière de propulsion hybride ou le contenu technologique souvent jugé faible de leurs modèles. Des reproches pas forcément injustifiés, même si Renault et surtout PSA font de gros efforts en la matière : le groupe Peugeot-Citroën était ainsi leader français du dépôt de brevets ces trois dernières années, toutes industries confondues. Reste un domaine sur lequel les constructeurs hexagonaux sont encore à la traîne : celui de l’allègement. Mais les choses évoluent petit à petit… et cela va continuer, notamment grâce aux matériaux composites !

Continuer la lecture