Pirelli invente des pneus plus silencieux

Pirelli P Zero "noise cancelling system"

Pirelli P Zero “noise cancelling system”

Alors que les constructeurs n’ont cessé d’améliorer l’insonorisation de leurs voitures, tant dans l’habitacle qu’à l’extérieur, il reste un obstacle de taille : les pneumatiques. À partir d’une cinquantaine de kilomètres/heure, le bruit généré par les gommes est supérieur à tous les autres sons créés par les autres composants de la voiture, moteur compris. À l’heure où l’Europe poursuit une quête pour plus de silence, la recherche autour de la réduction du bruit créé par les pneumatiques est devenue une priorité pour les manufacturiers. Dans cette quête, l’italien Pirelli vient de marquer des points : il a dévoilé des P Zero dotés d’un innovant système antibruit, baptisé Pirelli noise cancelling system.

En l’occurrence, ces nouveaux pneumatiques sont homologués en monte d’origine sur les Audi RS6 et RS7 dotées de la surmonte en 21 pouces. Les “boudins” en question font alors 275 ou 285 mm de large, le genre d’enveloppe géante qui crée d’importants bruits de roulement. Admissible sur une supercar exubérante, mais plus difficile à avaler sur des autos sportivo-luxueuses.

L'Audi RS 7 Sportback peut être équipée en première monte des pneus Pirelli PNCS

L’Audi RS 7 Sportback peut être équipée en première monte des pneus Pirelli PNCS

Les bruits de roulement sont créés par la vibration de l’air comprimé par l’écrasement du pneumatique en rotation. Cette vibration passe de l’air au pneu, puis à la jante, au porte-moyeu, aux suspensions et à la direction… puis enfin à la coque. Laquelle la transmet plus ou moins fidèlement dans l’habitacle, au grand dam des automobilistes amateurs d’opéra.

Pirelli P Zero "noise cancelling system"

Pirelli P Zero “noise cancelling system”

Pour résoudre ce problème, Pirelli a appliqué une mousse isolante sur l’intérieur de la bande de roulement du pneumatique. Cette mousse absorbe une partie des vibrations créées lors de la rotation de la roue, réduisant de 2 à 3 décibels selon la vitesse le bruit dans l’habitacle. Trois décibels, cela peut paraître peu, mais cela équivaut à une réduction de moitié des bruits de roulement ! Et ce, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

À part son surcoût (non encore révélé), ce système ne présente pas d’autre inconvénient, l’augmentation des masses non suspendues très faible (la mousse est légère) ayant une influence négligeable sur le comportement routier et l’amortissement. On peut par ailleurs imaginer que le moindre bruit émis par le pneumatique permet de réduire la masse d’insonorisants, ce qui est toujours bon pour l’agrément et la consommation.

Si elle reste pour l’instant l’apanage des seuls Pirelli P Zero, nul doute que cette technologie ne tardera pas à se démocratiser !

Pirelli P Zero "noise cancelling system"

Pirelli P Zero “noise cancelling system”

2 réflexions au sujet de « Pirelli invente des pneus plus silencieux »

  1. Cela parait intéressant si c’est réellement efficace.
    Par contre sur autoroute beaucoup ont remarqué que certains revêtements étaient rainurés et créaient beaucoup de bruits! Un effort est à faire là aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *