Moteurs : la fin du downsizing ?

Pendant de longues années, les constructeurs automobiles n’ont juré que par le downsizing. Quasiment toutes les marques, de Dacia à Ferrari, ont cédé aux sirènes de cette technologie, véritable martingale pour gagner à tous les coups aux tests d’homologation. Mais le downsizing commence à montrer ses limites, et la tendance au « toujours plus petit » va bientôt s’inverser…

Lire la suite

La voiture de demain fonctionnera sur 48 volts

Le concept-car Audi RS 5 TDI est équipé d'un réseau en 48 volts et d'un turbo électrique.

Le concept-car Audi RS 5 TDI est équipé d’un réseau en 48 volts et d’un turbo électrique.

Dans les années 50, l’industrie automobile a franchi un cap en abandonnant le vieillissant réseau électrique en 6 volts au profit du 12 volts. Elle s’apprête à en franchir un nouveau, en passant à 48 volts ! Une évolution rendue nécessaire par des normes antipollution toujours plus exigeantes, ainsi que par la multiplication d’équipements électriques très énergivores. Mais qui ouvre aussi de nouvelles perspectives…

Lire la suite

Mazda veut « diéseliser » ses moteurs essence

Mazda

Mazda

Jusqu’à présent, les choses étaient simples : il y avait d’un côté les moteurs à essence et leurs bougies, de l’autre les moteurs diesel et leur auto-allumage. Chacun avait ses forces et ses faiblesses, les uns étant doux et silencieux mais consommant plus et rejetant plus de CO2, les autres étant plus économes en carburant, mais également plus « généreux » en oxydes d’azote (NOx) et en particules. Mais ces deux types de moteurs pourraient bien à l’avenir être amenés à ne faire plus qu’un seul. En effet, Mazda travaille sur des moteurs à essence reprenant le principe numéro un du diesel : l’auto-allumage !

Lire la suite

CO2 : le nouveau cycle d’homologation WLTP enfin adopté

Photo CC Flickr/Michael Kappel

Photo CC Flickr/Michael Kappel

Enfin ! Après presque sept ans d’études et de recherches, la Commission Économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) a adopté un projet de nouvelle norme d’homologation. Baptisée WLTP, pour Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure, celle-ci doit remplacer l’antédiluvien cycle NEDC, désormais trop éloigné de la réalité. Vous pensez qu’il s’agit d’un simple passe-temps pour fonctionnaire international désoeuvré ? Pas vraiment : le nouveau cycle revêtira une importance capitale à l’avenir, puisqu’il servira de base au calcul des émissions de CO2, critère important pour la fiscalité et la réglementation.

Lire la suite

95 g/km de CO2 : l’Europe enterre la hache de guerre

Cette fois-ci, c’est bon : le Parlement Européen a voté l’adoption de la nouvelle réglementation visant à adopter une moyenne d’émissions de CO2 à 95 g/km pour les voitures particulières. Sur le principe général, tout le monde était à peu près d’accord. Mais le diable se nichait dans les détails, et surtout dans la date d’application de cette fameuse norme : 2020, comme le voulait la France, ou 2022 comme l’exigeait l’Allemagne ? Finalement, ce sera… 2021. Retour sur un invraisemblable feuilleton.

Lire la suite