Émissions de CO2 : les constructeurs vont-ils dans le mur ?

Un véhicule équipé d'un système de mesure des polluants en conditions réelles (PEMS)

Un véhicule équipé d’un système de mesure des polluants en conditions réelles (PEMS)

Il y a quatre ans, l’Europe finissait par se mettre d’accord sur un objectif de réduction des émissions de CO2 des voitures particulières. À l’horizon 2021, l’industrie automobile ne devra ainsi excéder les 95 g/km en moyenne par véhicule vendu, sous peine d’amendes colossales. Un objectif qui paraissait alors ambitieux, mais réaliste. Sauf qu’entre temps, entre Dieselgate, explosion des ventes de SUV et nouvelles normes d’homologation, le défi semble désormais inatteignable…

Continuer la lecture

Après le scandale Volkswagen, quel avenir pour le diesel ?

Le « DieselGate » n’a pas fini de faire des remous ! Le groupe Volkswagen sérieusement ébranlé vient de se faire ravir la première place mondiale par Toyota, le chantre des hybrides essence. Le gouvernement français veut revenir sur l’avantage fiscal historiquement accordé au gazole. Enfin, la mairie de Paris veut bouter le « mazout » au-delà du périphérique dès 2020. Dans ces conditions, le diesel est-il voué à disparaître ? La réponse est non, et pour plusieurs raisons.

Continuer la lecture

Mercedes invente la voiture hybride intelligente

Mercedes S 500 L Plug-in Hybrid

Mercedes S 500 L Plug-in Hybrid

L’écoconduite, vous connaissez ? C’est l’art d’anticiper au maximum afin d’abaisser sa consommation en évitant les freinages tardifs et les brusques remises de gaz. Avec votre entreprise, vous avez peut-être déjà effectué des stages vous initiant aux rudiments de cette méthode. Et bien figurez vous que les voitures vont désormais apprendre elles aussi l’écoconduite ! Surtout les hybrides rechargeables, qui doivent gérer le plus finement possible l’utilisation de leur batterie afin de consommer le moins de carburant possible. Dans ce domaine, Mercedes a dévoilé des systèmes pour le moins originaux…

Continuer la lecture

La voiture de demain fonctionnera sur 48 volts

Le concept-car Audi RS 5 TDI est équipé d'un réseau en 48 volts et d'un turbo électrique.

Le concept-car Audi RS 5 TDI est équipé d’un réseau en 48 volts et d’un turbo électrique.

Dans les années 50, l’industrie automobile a franchi un cap en abandonnant le vieillissant réseau électrique en 6 volts au profit du 12 volts. Elle s’apprête à en franchir un nouveau, en passant à 48 volts ! Une évolution rendue nécessaire par des normes antipollution toujours plus exigeantes, ainsi que par la multiplication d’équipements électriques très énergivores. Mais qui ouvre aussi de nouvelles perspectives…

Continuer la lecture

CO2 : le nouveau cycle d’homologation WLTP enfin adopté

Photo CC Flickr/Michael Kappel

Photo CC Flickr/Michael Kappel

Enfin ! Après presque sept ans d’études et de recherches, la Commission Économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) a adopté un projet de nouvelle norme d’homologation. Baptisée WLTP, pour Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure, celle-ci doit remplacer l’antédiluvien cycle NEDC, désormais trop éloigné de la réalité. Vous pensez qu’il s’agit d’un simple passe-temps pour fonctionnaire international désoeuvré ? Pas vraiment : le nouveau cycle revêtira une importance capitale à l’avenir, puisqu’il servira de base au calcul des émissions de CO2, critère important pour la fiscalité et la réglementation.

Continuer la lecture

95 g/km de CO2 : l’Europe enterre la hache de guerre

Cette fois-ci, c’est bon : le Parlement Européen a voté l’adoption de la nouvelle réglementation visant à adopter une moyenne d’émissions de CO2 à 95 g/km pour les voitures particulières. Sur le principe général, tout le monde était à peu près d’accord. Mais le diable se nichait dans les détails, et surtout dans la date d’application de cette fameuse norme : 2020, comme le voulait la France, ou 2022 comme l’exigeait l’Allemagne ? Finalement, ce sera… 2021. Retour sur un invraisemblable feuilleton.

Continuer la lecture

Le CO2 sera-t-il l’avenir de l’humanité ?

Oui, je sais, ce titre sonne comme une provocation, à l’heure où tous les constructeurs cherchent à réduire drastiquement les émissions de dioxyde de carbone de leurs autos, sous l’œil attentif (et plus ou moins intransigeant) des autorités européennes, pendant que les écologistes ont depuis longtemps tiré la sonnette d’alarme concernant le réchauffement (dérèglement ?) climatique. Il n’empêche : les chercheurs étudient des moyens de capturer le CO2 avant même qu’il ne soit rejeté dans l’atmosphère, et même à l’utiliser comme… source d’énergie ! De doux rêveurs ? Pas vraiment…

Continuer la lecture

CO2 : le grand n’importe quoi des normes européennes

Photo CC Yardley/Flickr

Photo CC Yardley/Flickr

L’Union Européenne a fixé le cap : objectif 95 g/km de CO2 en 2020. Une intention louable, au moins pour réduire notre dépendance au pétrole pour la mobilité. Mais une fois le cap fixé, encore faut-il disposer d’une boussole suffisamment précise pour s’y tenir. Et c’est là que le bât blesse : introduit en 1990, le protocole de mesure des émissions et de la consommation n’a pas évolué depuis. Les constructeurs ont donc eu beau jeu de s’adapter à ce cycle simpliste et trop peu réaliste… au point qu’entre la sobriété vantée par les dépliants publicitaires et la réalité du terrain, l’écart se creuse. Heureusement, les choses vont changer !

Continuer la lecture

Ford avance dans ses recherches sur le carbone

Une Ford Focus à capot en carbone

Une Ford Focus à capot en carbone

Il y a quelques mois, je vous racontais que Ford voulait démocratiser l’usage du carbone, afin de pouvoir l’utiliser sur ses modèles grand public. L’annonce avait alors surpris beaucoup de monde, car la fibre de carbone reste un matériaux très coûteux à mettre en oeuvre, et jusqu’alors réservé aux supercars ou, au maximum, à des véhicules haut de gamme comme les futures BMW i3 et i8. À peine six mois après ces révélations, Ford Europe vient de dévoiler un prototype de capot en PRFC (plastique renforcé à la fibre de carbone) pour la Ford Focus, qui témoigne des progrès effectués par le géant américain dans ce domaine.

Continuer la lecture

T25 : une révolution signée Gordon Murray (2/2)

Gordon Murray

Gordon Murray

La semaine dernière, je vous présentais la dernière création automobile de Gordon Murray, la citadine T25. Mais l’ingénieur ne s’est pas contenté de concevoir une auto révolutionnaire. Il a également totalement repensé le procédé de fabrication d’une voiture. Un procédé à l’image de la T25 : léger, flexible, écologique et économique. Murray l’a baptisé iStream, et compte bien le commercialiser à de grands groupes… automobiles ou non. La révolution est en marche !

Continuer la lecture